Il nous arrive à tous de faire une « blague de blonde » de temps à autre. Mais les stéréotypes sur cette couleur de cheveux ternissent l'image des blondes et s'avèrent dégradants. Par ailleurs, dans la culture populaire, le blond est toujours considéré comme l'une des couleurs les plus féminines et les plus séduisantes. Ces trois idées reçues visent à contrer les médisances dont les blondes sont l'objet et prouvent que celles-ci ne doivent pas être perçues comme des écervelées superficielles ou immatures. 

1. La « blonde idiote »

Le cliché de la blonde stupide est probablement le préjugé le plus courant et le plus dévalorisant. Stéréotype relayé dans les médias depuis des années, consolidé par de nombreux films hollywoodiens, l'idée que les blondes ne sont pas aussi intelligentes que les brunes n'est en aucun cas justifiée. Pensez à des célébrités blondes intelligentes et vives d'esprit telles qu'Amy Schumer, Kristen Wiig ou Taylor Swift. La prochaine fois, pensez-y à deux fois avant de dire que vous vous êtes comportée comme une blonde !

2. Une nature superficielle

Un autre stéréotype courant fait de toutes les blondes des femmes au caractère superficiel. Or, toutes les blondes ne sont pas aussi nombrilistes que ce que les médias veulent nous faire croire. Comment notre culture en est-elle venue à élaborer cette idée ? L'image de la bombe blonde est exploitée dans les médias grand public depuis des années, avec des actrices telles que Marilyn Monroe ou Goldie Hawn, qui incarnaient dans leurs films des personnages à la sensualité explosive.  

3. Les blondes sont plus frivoles

Selon certains stéréotypes, les rousses ont du tempérament, les brunes sont fidèles et les blondes cherchent davantage à s'amuser. Ces préjugés remontent probablement à 1925, année de parution du roman Les Hommes préfèrent les blondes, qui a érigé ces idées reçues en normes. Or, ces stéréotypes, pas toujours justifiés, commencent à être discrédités, doucement mais sûrement. Quelle que soit votre couleur de cheveux, elle ne vous définit en rien en tant que personne. Peu importe que vous soyez blonde ou non, vous avez le pouvoir de définir votre couleur de cheveux.